L'artiste peintre Marina Startseva fait renaître la tradition du portrait dans le style postmoderniste en essayant de saisir “le reflet de l’âme” de son personnage, en représentant sur la toile son monde intérieur, son vécu.

“Chacun a sa manière de vivre sa vie. Mais tout ce que nous pensons, ce que nous entreprenons, tout ce qui nous cause de la joie ou du regret s’imprime pour toujours dans les traits de notre visage, dans ses expressions, dans nos gestes et nos habitudes. C’est là notre propre mythe intérieur, c’est probablement ce qui constitue notre âme.”

Ce n’est plus uniquement le visage, qui parfois semble même assez éphémère, presque transparent, qui nous regarde du tableau, mais c’est une histoire de la vie. C’est l’univers du son personnage, ses passions, ses attachements, ses mémoires que l’artiste fait revivre sur son tableau d’une manière très subtile.

Avant de peindre un portrait, le travail de l’artiste commence par une interview qui lui permet de découvrir la personne, de cerner l’essentiel d'elle, son caractère, sa vie, ses aspirations. Des éléments qui seront retraduits dans la peinture.

"Cette phase est absolument essentielle. Il m’arrive de travailler d'après des photos, quand la personne ne peut pas se déplacer pour poser, mais je ne peux pas peindre sans avoir parlé avec elle. Je dois sentir la personne, la comprendre. A partir du moment où un lien entre nous se crée, je commence à travailler. "

L’histoire de chacun est unique. Les portraits de Marina Startseva permettent  de la raconter aux générations futures. Si vous voulez raconter la votre - contactez-nous.

mstargallery@gmail.com





Portraits “Reflet de l’âme”

Portrait de

Jürgen A. Messmer

80x60, 2014

Collectionneur d’art, passionné du constructivisme, fondateur du musée et de la fondation d’art portant son nom

Fondation Messmer, Allemagne